Pour votre correction de mémoire, un correcteur professionnel sera pour vous un atout essentiel en vue de l’obtention de votre diplôme. Il vous garantira un texte agréable à lire, sans erreurs de grammaire ni fautes d’orthographe, à la syntaxe irréprochable et au style fluide, qui vous permettra de mettre vos idées en valeur et de faire la meilleure impression sur votre jury. Une correction bien faite vous permettra d’optimiser la valeur de votre travail.

Les délais d’exécution pourront être adaptés suivant le degré d’urgence (si vous le souhaitez, une formule correction rapide est possible, en fonction de la longueur de votre mémoire). Toutefois, je vous déconseille d’attendre le dernier moment pour penser à la correction de votre mémoire.

Étape 1 : Première lecture et compréhension de votre mémoire

La première étape est, bien évidemment, la compréhension de ce que vous avez écrit. Ce n’est pas toujours évident, et ce n’est pas forcément de votre faute, rassurez-vous ! Votre mémoire est un document qui est le reflet d’études de haut niveau, et votre correcteur professionnel n’est pas omniscient, hélas ! Cependant, et c’est assez étrange, il m’est arrivé plus d’une fois de corriger des mémoires en n’ayant quasiment aucune compréhension du contenu, parce que le domaine d’étude m’était totalement étranger. Si j’ai réussi à bien corriger le texte, ce n’est pas parce que je suis magicien ! Et encore moins parce que j’utilise un logiciel de correction… C’est parce que, quels que soient le thème et le contenu, les lois de l’orthographe, de la grammaire et de la syntaxe demeurent. Je dois pourtant avouer que je préfère faire des corrections dans un texte dont j’arrive à comprendre le sens, ce qui me permet très souvent d’apprendre des choses fort intéressantes !

Étape 2 : Au-delà de la simple correction orthographique de votre mémoire

On parle le plus souvent des fautes d’orthographe. Mais un bon correcteur ne s’arrête pas à la correction orthographique ! Un texte peut être orthographiquement parfait… et totalement incompréhensible ! D’autres paramètres entrent en jeu, et pour les maîtriser tous mieux vaut être un correcteur professionnel. 

Correction de la syntaxe de votre mémoire

                Il peut être nécessaire de corriger des tournures de phrases maladroites, de réécrire certains passages pour qu’ils soient plus compréhensibles et plus agréables à lire. La syntaxe va au-delà de l’orthographe et de la grammaire. Les mêmes mots, orthographiés de façon identique mais ordonnés différemment dans la phrase, peuvent être plus difficiles à comprendre et, au mieux, moins agréables à lire. C’est comme pour les couleurs dans un tableau : les mêmes couleurs placées à des endroits différents peuvent ne pas être perçues de la même façon.

Correction de la grammaire de votre mémoire

La grammaire peut être très subtile. Si l’on ne fait pas le bon accord au bon endroit, le sens de la phrase peut être totalement modifié. Éviter les répétitions c’est très bien, encore faut-il que le lecteur continue à comprendre le texte. La grammaire aide à cela car elle lui donne des indices qui permettent, quand le texte est un peu complexe, de garder le fil du sens.

Concordance des temps

Il ne suffit pas de bien maîtriser la conjugaison et ses accords. Il faut aussi employer les temps à bon escient. Cela a une influence directe sur le style. La concordance des temps a ses règles, qu’il faut connaitre. Ce n’est pas toujours évident, et là aussi, votre correcteur professionnel saura vous aider. Quand faut-il employer le subjonctif ? Le conditionnel ? Comment et pourquoi choisir entre le conditionnel et le futur ? Peut-on mélanger les temps ? Mettre des verbes au présent dans un texte écrit au passé ? Toutes ces choses, et bien d’autres encore, ont une influence directe sur le style d’écriture.

Craignez-vous de confier votre mémoire à un œil extérieur ?

Si ma voiture a des problèmes techniques, je serai bien incapable d’y remédier. De même si je dois réparer la plomberie de ma maison ou mon installation électrique. Je suis un très mauvais bricoleur ! Je le regrette, mais je n’ai pas honte d’aller consulter un spécialiste qui pourra le faire à ma place, c’est juste normal ! L’ophtalmologue va mesurer ma vue, le cardiologue va vérifier si mon cœur fonctionne bien… Je n’ai pas à avoir peur de leur jugement, je n’ai pas honte de m’adresser à un spécialiste. Je suis relecteur-correcteur professionnel et je vais m’occuper de la qualité de vos écrits, au-delà de la simple lecture. Des maladresses ? Des incertitudes sur l’orthographe, la grammaire, la concordance des temps ? C’est mon domaine ! Je suis incapable de régler un carburateur, mais je peux faire en sorte que vos textes soient irréprochables !

Conclusion sur la correction de mémoire

Depuis 2013, j’ai eu beaucoup de clients, dans la correction de mémoire et dans d’autres domaines. Ils étaient, ils sont, assez souvent d’origine étrangère : des étudiants venus préparer leurs diplômes en France par exemple. Les délais de livraison ne sont pas toujours confortables, mais je m’y suis toujours adapté. Je n’ai jamais rendu une correction de document en retard ! (Il est toutefois préférable, quand c’est possible, de penser au correcteur un peu à l’avance, pour avoir le maximum de garanties d’un travail de qualité.) J’ai eu, plus d’une fois, l’immense plaisir de recevoir des messages de remerciement de la part d’étudiants qui avaient eu une bonne note ou une évaluation favorable pour leurs travaux. Ils m’ont associé à leur réussite et c’est pour moi une récompense inestimable !